Sélectionner une page
Temps de lecture : 7 minutes

Votre décision est prise, vous allez vous séparer. Le moment est venu de l’annoncer aux enfants. C’est un moment que redoutent tous les parents et vous vous demandez comment faire au mieux pour le protéger lors de cette annonce de séparation. Voici les 9 points clés à prendre en compte retenir.

Clé 1 Se mettre “à leur place” avant de faire l’annonce de séparation

En vous mettant à la place de votre enfant, vous trouverez plus facilement les bons mots pour lui expliquer la situation. Vous aurez plus d’empathie pour lui et vous pourrez adapter votre discours en fonction de son âge.

Le but de cette explication est de vous permettre de comprendre pourquoi les enfants peuvent avoir des réactions très fortes quand ils sont face à cette situation.

Comme vous le voyez dans la Pyramide de Maslow ci-dessous, la séparation va venir bouleverser 3 grands besoins universels :

 

Voici la Pyramide de Maslow représentée lorsque les enfants sont face à la séparation de leurs parents

 

pyramide de Maslow Parents Séparés

Le besoin de sécurité

Cette annonce va venir perturber de façon importante son quotidien et il peut se sentir ensuite en insécurité. Votre présence à ses côtés, votre écoute et votre capacité à accueillir ses émotions lui permettront de retrouver petit à petit une sécurité intérieure.

Le besoin d’appartenance et d’amour

Sa famille ne va plus exister telle qu’elle est. Mais selon son âge, il n’est pas forcément en mesure d’imaginer ce qu’il va se passer par la suite. Il va aussi s’inquiéter de l’avenir de ses relations avec ses parents.

De plus, son inquiétude peut se porter sur l’Amour que ses parents lui portent et il va se poser de nombreuses questions :

Est-ce de ma faute ?

Est-ce qu’ils vont encore m’aimer ?

Pourraient-ils ne plus m’aimer puisqu’eux ne s’aiment plus ?

Est-ce que je vais encore voir mes deux parents ?

Où allons-nous habiter ensuite ?…

 

Le besoin d’estime 

Besoin d’être reconnu, apprécié par son groupe d’appartenance. Votre enfant aura besoin de voir qu’il est important pour vous et que vous le prenez en considération. (voir clé 4)

 

Clé 2 Aller droit au but

Lorsque vous allez annoncer la séparation à vos enfants, ne tournez pas autour du pot.

Les enfants ne vont pas comprendre les sous-entendus.

C’est le moment de leur annoncer clairement votre intention de vous séparer, avec des mots adaptés à leur âge. Et même s’il s’agit d’un bébé ou d’un tout-petit, parlez avec lui de ce qui va se passer dans les prochaines semaines. 

La formule proposée dans le livre Une semaine chez Papa, une semaine chez Maman (référence dans la Clé 10) : “Papa et Maman ont une mauvaise nouvelle à vous annoncer. Papa et Maman se séparent. Nous allons divorcer. Mais nous restons tous les deux vos parents et nous continuerons à nous occuper de vous.”

Vous pouvez donner de façon concise et bienveillante la raison de votre séparation. Sans entrer dans les détails et avec des mots qui correspondent à son âge. Par exemple : “Papa et Maman n’arrivent plus à être heureux ensemble. Tu as déjà du entendre que nous nous disputons beaucoup. Et nous ne voulons plus nous disputer car ça nous rend triste.”

Vous pouvez également ajouter que c’est une décision définitive et qu’il n’y aura pas de retour en arrière.

Clé 3 Rassurer son enfant

Les enfants n’ont pas la même façon de raisonner que les adultes. Ils ne vont pas forcément réussir à prendre du recul pour comprendre la situation.

Certains vont penser que la séparation est de leur faute. Ils risquent ainsi de culpabiliser et leur comportement s’en ressentira par la suite. En effet, s’il pense que c’est de sa faute, il risque de chercher à compenser pour “rattraper” son erreur (qu’il n’a pas commise..) et surtout il risque de nourrir l’espoir de pouvoir “annuler” la séparation.

Ainsi, le plus simple est de lui expliquer qu’il n’y est pour rien. 

Que c’est une décision d’adultes qui ne concerne que son Papa et sa Maman. 

De plus, dites-lui que vous l’aimez toujours autant et que ça ne changera jamais.

Par contre, précisez-lui que c’est une décision définitive et qu’il n’y aura pas de retour en arrière.

Clé 4 Distinguer annonce de séparation et annonce des modalités 

Laissez le temps à vos enfants d’assimiler la nouvelle.

Ne leur donnez pas trop d’informations lors de la même discussion.

Les plus grands vous poseront des questions pour savoir comment la suite va se passer.

Mais si vous leur dites que vous avez déjà pris toutes les décisions, ils vont sentir qu’ils n’ont aucun contrôle de la situation.

Ils risque de se mettre en opposition face à vous. 

Au contraire, expliquez-leur que vous souhaitez en parler avec eux avant et que vous prendrez des décisions ensuite en ce qui concerne l’organisation de la garde et des éventuelles autres modalités. 

Soyez rassurant en expliquant que vous êtes conscient que c’est difficile pour eux et que vous souhaitez faire au mieux pour que ça se passe bien (si bien sûr la situation vous permet d’affirmer cela). 

 

Clé 5 Ne  jamais demander aux enfants de choisir entre leurs parents

Sauf si vos enfants sont vraiment en âge de le faire (15 ans et +), ne leur demandez pas de choisir chez qui ils veulent vivre. 

En effet, vous les mettriez face à un conflit de loyauté. 

En revanche, lors de l’annonce, dites-leur qu’ils pourront vous donner leurs préférences et que vous en tiendrez compte. 

Clé 6 Accueillir ses émotions pendant et après l’annonce. 

Chaque enfant réagit différemment. Mais il réagit et il aura besoin de votre soutien et de votre écoute.

N’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un psychologue si vous sentez que cette situation est vraiment trop difficile à vivre pour lui.

Chaque enfant étant unique, vous ne pourrez pas anticiper sa réaction.

Vous pouvez l’accompagner avec les lectures proposées en Clé 10.

La patience, l’empathie et la tolérance seront les maitres-mots pour passer cette étape. 

En effet, l’enfant peut avoir des difficultés à vivre cette séparation pendant plusieurs années en fonction de sa sensibilité et des conditions de la séparation. 

Clé 7 Ne tardez pas pour annoncer la séparation

N’attendez surtout pas le dernier moment pour annoncer la situation à vos enfants. 

Bien au contraire, quand votre décision est prise et qu’elle est sûre, faites votre annonce. 

En effet, vos enfants ont besoin de temps pour intégrer cette nouvelle. 

Dans de nombreuses situations, les parents ont eu le temps de se faire à l’idée lors de disputes, de discussions… mais l’enfant n’a pas conscience de tout cela. Il n’a pas forcément eu cette phase de “préparation”. 

C’est pourquoi lui laisser du temps est important. 

Et même si vous décidez de cohabiter pendant quelques temps, expliquez-leur cette situation provisoire. 

Clé 8 Quand, comment, avec qui pour l’annonce de séparation? 

  • Si vous avez plusieurs enfants, faites l’annonce à tous en même temps si possible.

 

  • Idéalement, annoncez la séparation tous les deux ensemble et prévoyez à l’avance qui parlera pour lancer la conversation.

 

  • Préparez votre annonce ensemble de façon à trouver les bons mots.

 

  • Le but de cette annonce n’a pas pour but de critiquer l’autre. Simplement d’expliquer à vos enfants la séparation. Il n’y a pas à justifier, mais à présenter la situation + rassurer l’enfant.

 

  • Quand : ne tardez pas trop à annoncer la séparation une fois que vous êtes sûrs de votre décision. Plutôt en début de week-end pour que l’enfant ait le temps de “digérer” l’information. Ainsi, il sera avec vous pour vous poser ses questions et que vous aurez le temps d’y répondre. Parlez ensemble en journée plutôt que le soir. Vous aurez ainsi toute la journée pour en parler avec lui, pour partager des activités ensemble et lui montrer que vous êtes toujours à ses côtés. Lui annoncer le soir risquerait d’être angoissant juste avant la nuit quand il se retrouve seul dans sa chambre. 

Clé 9 Quelques livres sur la séparation expliquée aux enfants

Pour parler plus facilement de la situation avec eux, prévoyez des histoires qui vont leur expliquer comment va se passer la séparation.

Ils intégreront ainsi ces nouvelles informations et pourront mieux se représenter ce qu’il va se passer. 

Les histoires du soir permettent aux enfants de partager un moment privilégié avec leurs parents 

Voici quelques exemples ci dessous. 

Séléction pour les plus jeunes enfants (jusque 7 ans)

Ce livre est adapté pour les parents qui pourront être en garde alternée ou partagée.

Histoire à lire et à relire, plutôt pour les jeunes enfants.

Idéal pour les tout-petits afin d’aborder le sujet tout en douceur. 

Une histoire qui permet d’aborder le sujet tout en douceur même avec les plus jeunes enfants.

Adapté aux séparations de toute nature.

Permet à l”enfant de le rassurer : même loin, l’amour est présent tous les jours ❤️

Un ptit peu caricaturale sur les activités faites avec Papa et avec Maman, mais cette histoire a le mérite de parler de la garde alternée.

Séléction pour les enfants à partir de 6-7 ans.

Séléction pour les adultes

La vie trépidante d’une maman solo

Un de mes livres préférés sur la séparation. Tout y est bien expliqué, il y a de nombreux témoignages. Je vous le recommande. 

Parce que se reconstruire sera essentiel pour aller de l’avant et retrouver le sourire

En appliquant toutes ces clés, vous vous donnez toutes les chances pour aborder l’annonce dans les meilleures conditions possible. 

Si vous réussissez à vous mettre d’accord à deux sur la façon d’annoncer la séparation, peut être aurez-vous envie de mettre ensuite en place une coparentalité positive et apaisée ? 

Si oui, alors je vous invite à lire cet article. 

 

Retrouvez nos autres articles sur le blog

Comment profiter de ses enfants en semaine quand on a peu de temps ?

Comment profiter de ses enfants en semaine quand on a peu de temps ?

En semaine, c'est souvent la course et on manque de temps pour profiter des enfants. Comment faire pour passer quand même quelques bons moments avec eux ?1. Ne promettez jamais une récompense en échange d’un bon comportement ou d'une tâche à accomplir Vous avez eu une...

Comment épargner pour ses enfants, même avec un budget très serré

Comment épargner pour ses enfants, même avec un budget très serré

Pour les parents solos, ce n’est pas forcément évident d’épargner pour ses enfants quand on a un budget serré. En effet, on doit assumer les charges courantes en solo et ça pèse lourd sur notre budget. Quand j’étais conseillère en banque, j’accompagnais des clients...

Un défi pour se booster entre entrepreneuses (podcast-épisode 1)

Un défi pour se booster entre entrepreneuses (podcast-épisode 1)

Un défi en collaboration  Quel est le lien entre une coach de vie, une photographe, et une relectrice-correctrice ? Pas évident de prime abord, n’est-ce pas ? Un défi tout d’abord. Une coach de vie certifiée, spécialisée dans l’accompagnement de parents séparés, une...

Pour partager ce site à vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
%d blogueurs aiment cette page :