Sélectionner une page
Comment profiter de ses enfants en semaine quand on a peu de temps ?

Comment profiter de ses enfants en semaine quand on a peu de temps ?

Temps de lecture : 4 minutes

En semaine, c’est souvent la course et on manque de temps pour profiter des enfants. Comment faire pour passer quand même quelques bons moments avec eux ?

1. Ne promettez jamais une récompense en échange d’un bon comportement ou d’une tâche à accomplir

Vous avez eu une grosse journée et vous voulez que les enfants soient calmes ou qu’ils rangent leur chambre. La tentation est grande de leur proposer une contrepartie…

Oui mais ce n’est qu’une “solution” à court terme…  et à long terme, c’est le risque aussi de les habituer à ce fonctionnement et de créer des conflits.

Objectifs selon l’âge

Eviter les conflits pour mieux profiter du temps avec ses enfants – Habituer les plus grands à participer naturellement à la maison sans contrepartie

Que se passe-t-il dans la tête de tout humain, quel que soit son âge, si vous lui promettez quelque chose dont il a envie ?

Son attention sera portée sur cette récompense et non plus sur ce qui est attendu de lui.

Quand j’animais des stages pour adultes, il suffisait de dire « la pause arrive dans 5 minutes… » c’est presque le groupe entier qui perdait toute forme de concentration. J’ai rapidement arrêté de l’annoncer au profit de pauses à heures fixes.

Alors imaginez avec des enfants de moins de 6 ans qui vivent au moment présent, si vous leur promettez une gourmandise, un jouet… leur esprit sera focalisé sur cette récompense et ils la voudront immédiatement. Eux auront plus de mal à comprendre qu’ils doivent d’abord faire ce que vous leur demandez.

Et ils auront le sentiment que vous ne faites pas ce que vous avez dit. Alors que pour vous, tout sera clair, vous avez promis pour après et donc chacun se fâchera en pensant avoir raison. 

Alors pour éviter les crises de pleurs (que certains appellent « caprices »), c’est au parent de ne pas parler de « récompense ».

Vous éviterez ainsi de nombreux conflits, vous permettant ainsi de mieux profiter de vos enfants au quotidien.

 

Et pour les plus grands ?

Favorisez la participation automatique et quotidienne de vos enfants aux tâches ménagères, et ce dès l’âge de 3 ans, en adaptant en fonction de leur âge et de leurs capacités personnelles. 

Parce que si vous fonctionnez sur un système de récompense, plus ils vont grandir et plus ils voudront des récompenses importantes. Au delà de couter cher, ils auront du mal à se motiver pour accomplir des tâches habituelles sans récompense, ce qui ne manquera pas de vous agacer.

C’est un travail de longue haleine qui prend vraiment plusieurs années à mettre en place selon le tempérament de l’enfant. Mais avec de la persévérance, notre patience est récompensée !

Vous souhaitez en savoir + sur les tâches ménagères que vous pouvez confier à vos enfants ?

Le Sas de décompression pour mieux profiter d’être avec eux ensuite

Enchainer directement la journée de travail avec les enfants à récupérer à l’école sans avoir de pause peut parfois mener au débordement émotionnel. Alors offrez-vous quelques minutes de détente rien que pour vous. 

L’idée du sas de décompression est de se réserver un moment rien que pour soi, entre la journée de travail et les retrouvailles, pour mieux profiter d’être avec eux ensuite, même en pleine semaine. 

C’est une astuce est appréciée autant pour les salariés que pour les chefs d’entreprise. Faire une pause mentale pour être dans une bonne énergie est favorable à un meilleur lien parent enfant.

prendre un moment pour lire et décompresser de sa journée

Objectifs

Se détendre, être prêt à accueillir les enfants et… toute leur énergie !

Quelques exemples de moments de transition journée de travail/enfants

  • Vous garer plus loin si vous êtes en voiture pour marcher quelques minutes et vous aérer,
  • Méditer quelques minutes dans votre voiture,
  • Ecouter 2 ou 3 morceaux de musique dynamisants ou relaxants selon votre état interne,
  • Ecrire en mode écriture intuitive (juste ce qui vous passe par la tête),
  • Lire (livre papier ou liseuse),
  • Faire quelques minutes de mots croisés/fléchés,
  • Et non, je ne vous proposerai pas d’aller boire un verre en terrasse avant de passer à l’école… quoi que 😉

A éviter :

Scroller réseaux sociaux, un appel administratif, la télévision, les informations, … qui risquent plutôt de générer du stress et de la frustration, en plus de faire perdre la notion du temps

Créer un rituel de détente qui prend peu de temps (15 minutes)

Objectifs

Créer des liens familiaux, sortir du rôle parent « éducateur », apprendre aux enfants à jouer, à gagner et perdre.

 

Rituel temps calme en fin de journée

Ce peut être un temps calme, adapté à leur âge, comme la lecture, le dessin, un jeu de société type jeu coopératif.

Même si c’est 15 ou 20 minutes, c’est l’occasion de partager un vrai moment avec vos enfants en semaine et de créer du lien. C’est important car nos journées sont bien occupées, et parfois, on ne prend le temps que le week-end.

Pour que ça se passe bien, anticipez à l’avance l’activité que vous allez proposer puis annoncez la durée impartie.

A noter

C’est aussi une bonne occasion pour mettre votre téléphone en mode avion pendant ce temps de jeu, sans accès à vos réseaux sociaux, internet et sans être dérangé par les appels et messages. 

Au final, mieux vaut passer un peu de temps avec eux chaque jour que pas du tout. Si vous avez vraiment ces 15 minutes d’attention rien que pour eux, en vous sentant détendu, ça sera juste un super moment pour eux.

A vous de jouer maintenant !