Sélectionner une page
Temps de lecture : 6 minutes

La garde alternée aménagée présente de nombreux avantages pour les parents et les enfants. Dans quelles situations peut-on la mettre en place et de quelle façon ?

Voyons ensemble les différents éléments à prendre en compte.

Le droit de faire un essai de garde alternée et de l’adapter.

Si vous faites partie des parents qui communiquent ensemble, pourquoi ne pas tout simplement faire un essai pour voir si le rythme de garde alternée vous convient ?

Aujourd’hui, moins de 15% des familles ont choisi un système de garde alternée, alors que c’est une solution très intéressante pour l’épanouissement des enfants et même des parents !

Alors bien sûr, la garde alternée doit être mise en place en fonction de la volonté des deux parents de s’investir autant l’un que l’autre dans leur parentalité. De même, leur situation géographique, l’âge des enfant et leurs besoins spécifiques seront à considérer. 

Mais tout d’abord, voyons ce qu’est la garde alternée, car contrairement à ce qu’on pense, ce n’est PAS forcément du 50/50, ni nécessairement une semaine sur deux. 

La garde alternée aménagée

Définition

En réalité, on parle de garde alternée même si l’enfant ne passe pas exactement le même temps chez ses deux parents, dès lors que l’enfant passe au moins 3 nuits consécutives chez le parents qui héberge le moins l’enfant, comme par exemple sur le sur le site officiel du Gouvernement.

J’ai fait le choix sur ce blog de parler de différencier garde alternée et garde partagée : 

Garde partagée 

Le temps de garde n’est pas égal chez les 2 parents, mais l’enfant passe au moins 3 nuits consécutives chez l’autre parent.

Garde alternée

Temps égal chez les deux parents, quelle qu’en soit la répartition.

Prérequis pour une garde alternée

– l’investissement à temps égal des deux parents,

– une résidence proche de l’école de l’enfant qui ne l’oblige pas à faire de longs trajets,

– l’âge de l’enfant : + de 3 ans.

– chacun des parents peut accueillir l’enfant dans son logement d’un point de vue matériel

On parle de garde alternée aménagée quand le rythme n’est pas 1 semaine/1 semaine mais avec un découpage dans la semaine, de sorte que chaque semaine, l’enfant voit ses deux parents.

 

Bénéfices de la garde alternée aménagée : un rythme de garde à la carte.

Ainsi, chacun peut s’organiser au mieux en fonction de ses contraintes personnelles et professionnelles.

Vous économisez des frais de garde.

Vous avez du temps pour vous reposer, vous ressourcer et faire de nouvelles rencontres pendant que votre enfant est chez son autre parent. Ainsi, vous êtes plus disponible quand votre enfant est avec vous.

Vous partagez tous les moments de la vie de votre enfants, école, temps libres, vacances ce qui permet d’enrichir le lien parent enfant.

Se concerter avant la séparation effective

Prenez un moment pour réfléchir à ce qui vous conviendrait le mieux. 

Fixez-vous un rendez-vous tous les deux pour en parler au calme.

C’est une belle façon de débuter une coparentalité intelligente et efficace.

Vous n’êtes pas obligé de prendre des décisions à ce moment-là : l’objectif est d’ouvrir le dialogue sur le sujet et de prendre en compte les demandes de chacun. Vous pourrez y réfléchir à tête reposée chacun de votre côté puis prendre une décision quand vous aurez tous les éléments nécessaires.

Différents découpages de la semaine envisageables

Cassons les codes pour adapter le rythme de garde à votre famille et à vos besoins.

Exemple du découpage de la semaine en 2/2/3 

2 jours chez l’un (jours fixes ou en alternance)

2 jours chez l’autre (jours fixes ou en alternance)

3 jours en alternance chaque semaine (le week-end du vendredi au lundi matin)

Vous pouvez choisir des jours fixes.

Par exemple, chaque lundi et mardi chez le papa, chaque mercredi et jeudi chez la maman de façon fixe, puis un week-end sur deux.

D’autres parents vont préférer alterner les 2/2 d’une semaine sur l’autre.

L’inconvénient de ne pas avoir de jours fixes, c’est de ne pas pouvoir vous engager sur des activités avec jours fixes.

Si par exemple vous aimez aller à une séance de sport tous les lundis soirs, vous aurez besoin de faire garder vos enfants un lundi sur deux.

A vous de choisir le “découpage” qui convient le mieux à votre famille, mais prenez bien en compte toutes vos contraintes professionnelles et personnelles. 

Tout est possible du moment que vous respectez les besoins de l’enfant et de la fratrie d’une manière générale. 

Certains parents préfèrent alterner une semaine sur deux, et d’autres choisissent même de faire 15 jours/ 15 jours (plus rare).

Souvent, cette décision est prise pour éviter de se voir trop souvent entre parents. 

Anticiper les jours de transfert

Quand les enfants vont chez la nourrice ou à l’école, il suffit que l’un dépose l’enfant le matin, l’autre vient le rechercher le soir.

Ainsi, il n’y a pas cette problématique de se croiser trop souvent. 

Pour ma part, nous avions choisi un rythme 1/2/4, comme je vous l’expliquais dans cet article.

Et les transferts sont faits la plupart du temps via l’école.

Donc nous n’avons quasiment jamais à nous voir pendant les périodes scolaires.

Le cas du changement le dimanche soir

Choisir un transfert le dimanche soir était une tradition principalement quand l’autre parent n’habitait pas près de l’école de l’enfant.

Mais quand les deux ex-conjoints vivent à proximité, mieux vaut éviter le dimanche soir.

En effet, le week-end est coupé ce qui est dommage.

De plus, quand les enfants sont jeunes, vous êtes alors obligés de vous voir toutes les semaines.

En choisissant un autre jour de transfert sur les jours d’école, vous pouvez faire le transfert via l’école.

La mère est une figure d'attachement

La garde alternée : à partir de quel âge ?

La garde alternée peut commencer à partir de 3 ans, mais si vous voyez que c’est trop dur pour l’enfant, organisez plutôt une garde partagée.

A titre personnel, j’ai du mal avec l’idée d’une garde 50/50 à cet âge-là.

C’est pourquoi, à l’époque, après une longue réflexion et la lecture de plusieurs études à ce sujet, nous avions préféré une garde partagée 60/40 (calculé sur les temps du soir et we).

Restons bienveillants pour nos enfants et respectons leurs besoins. Certains pères voudraient instaurer une garde alternée avec des nourrissons.

Or c’est totalement déraisonnable.

En effet, un nourrisson a besoin d’être en contact avec “sa figure d’attachement” régulièrement pour se sentir en sécurité affective. Bien souvent, il s’agit de la mère.

C’est difficile à accepter pour certains pères.

Mais quand ils forcent la situation, c’est l’enfant qui risque d’en pâtir sur du très long terme. 

Tout comme lorsque la mère prive l’enfant de voir son père alors que celui-ci est demandeur, elle prive son enfant d’un lien très riche et important.

L'enfant entre deux maisons

Inconvénients d’une garde alternée adaptée

1. L’enfant sera plus souvent en transfert entre ses deux maisons lorsque le transfert a lieu tous les jours ou tous les deux jours, ce qui peut être perturbant pour lui.

C’est à prendre en compte au moment de faire le point : est-ce que l’enfant se sent bien dans ce rythme qui le fait changer souvent de maison ?

Si l’enfant est très jeune et qu’il ne peut pas exprimer son ressenti, soyez attentifs à son sommeil, son humeur etc.

2. Dans le cadre d’une famille recomposée, vous aurez du mal à rencontrer quelqu’un qui a exactement le même rythme de garde que vous.

Il faudra :

– soit accepter de ne pas avoir les enfants au même rythme que votre  partenaire  pendant la semaine (ce qui peut avoir des avantages aussi)

– soit changer le rythme de garde si vous voulez que les enfants soient présents/absents en même temps.

Et s’il y a des enfants d’âges différents ?

Dans ce cas, vous pouvez très bien mettre un rythme différent en place.

Imaginons : 

Vous avez 3 enfants, dont 1 qui a moins de 3 ans. 

Vous pouvez mettre en place un rythme de garde alternée pour les 2 plus grands, et une garde partagée et aménagée pour le plus jeune. 

En conclusion

La garde alternée est un très bon moyen de permettre aux enfants de voir régulièrement leurs deux parents.

Ces derniers peuvent aussi maintenir un lien régulier avec leurs enfants, en étant au fait de leur quotidien, y compris de l’école.

Ils pourront choisir un rythme de garde qui permet à l’enfant de voir ses deux parents chaque semaine, ce qui est confortable d’un point de vue émotionnel.

Les parents pourrons observer si leur enfant apprécie ce rythme pendant une période d’essai, pour l’adopter ou l’adapter.

 

Pour partager ce site à vos proches
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
%d blogueurs aiment cette page :